Regénérer les indexes i-Parapheur

logo i-parapheur_300pxL’application i-Parapheur v4.x, sous le capot, s’appuie toujours sur un moteur de GED « Alfresco Community 3.4.c » jusqu’à présent. Ce moteur de GED est utilisé en boîte noire, c’est-à-dire que les capacités de GED pure et de workflow sont rendues inaccessibles à l’utilisateur.

Alfresco se révèle très efficace pour tout un tas de fonctions, mais subit aussi un certain nombre de bugs, notamment du moteur de recherche qui a tendance à se corrompre dans cette version. C’est dû le plus souvent à des pics de charge qui sont mal digérés par LUCENE. Une seule porte de sortie efficace: re-générer les indexes du moteur de recherche.

Read More

Proxy PAC sous Linux, c’est possible

Ubuntu LogoDans les grosses organisations, l’accès à Internet se fait souvent via un serveur mandataire (parfois proxy pac).
Pour une machine sous Linux, configurer un service qui a besoin d’accéder à Internet est assez facile, il suffit de renseigner la variable d’environnement
http_proxy=http://monproxy:3128
(si 3128 est le numéro de port du proxy à attaquer), et zou!

Particulièrement utile, ne serait-ce que pour permettre le système d’entretenir ses mises-à-jour (système apt sur Debian par exemple).
ET SI…. la « politique » de proxy pour l’accès internet est distribuée par un fichier « proxy.pac »??

Read More

Partition /boot saturée sur Ubuntu

Ubuntu LogoSalut les boloss du boot !

Alors comme ça, on ne surveille pas son parc de machines ? Et on a laissé un peu trop longtemps ses bécanes installer automatiquement les mises à jour de sécurité, y compris les nouveaux kernels?

Sauf que, à force de laisser-faire, les mises à jour ont fini par saturer la maigre partition « /boot ». En flinguant au passage la dernière mise à jour qui évidemment n’a pu aboutir. Looser.

Deux actions donc dans l’ordre : réparer les dégâts, puis faire en sorte que ça n’arrive plus.
Si cela a l’air facile dans le texte, pas si simple une fois les mains dans la console…

Read More

Forcer l’adresse IPv4 pour Tomcat et MySQL

mysqlPour mes clients, je déploie pas mal de services TOMCAT 6 ou 7 et MySQL, sur des serveurs pour lesquels une adresse IPv4 et une autre IPv6 sont configurées.

99% des cas, IPv6 n’est pas « valorisé »: il est activé par défaut sur les serveurs GNU/Linux, mais absolument pas utilisé.
Malheureusement, il arrive des cas où le connecteur Tomcat ne fait pas le bind sur les deux interfaces, et met par conséquent en péril la sûreté de fonctionnement de l’interface en IPv4 dont on a besoin. Idem pour la connexion vers MySQL qui est parfois aléatoire à cause de cette coexistence. Rare, mais pas impossible.

Quelques truc pour éviter ça…

Read More

Migration i-Parapheur d’un serveur à un autre

logo i-parapheur_300pxUn peu de DevOps, avec une méthode de migration i-Parapheur qui marche…

Souvent, un environnement applicatif a besoin d’être existant en plusieurs exemplaires :

  • Nominal (de production): évidemment, pour le service actif
  • Test: pour reproduire des anomalies au calme, ou tester des versions non qualifiées
  • … et autres selon les besoins: formation, pré-prod… selon la politique d’exploitation « devops » en vigueur

…Avec cette démultiplication d’applications identiques, et des contextes d’usages différents, mais des besoins voisins!
Par exemple, une configuration validée en environnement de test cherchera à être dupliquée vers la production. Ou inversement, on aimera être capable de vérifier si une nouvelle version d’application fonctionne toujours avec le contexte de production: donc dupliquer le contexte production vers l’environnement de test.

Read More

Goodies à gogo sur Docker

docker-small_v-transLa technologie de conteneurs Docker (site officiel éponyme https://www.docker.com  ) bouleverse les habitudes des équipes de développement, de test, de déploiement, d’exploitation, de « DevOps »…

C’est quoi Docker ?

C’est une approche alternative et novatrice dans le processus de packaging et déploiement d’applications (web), prenant en hypothèse:

  • Les exploitants ne devraient pas de préoccuper de la façon dont les conteneurs sont construits, ni ce qu’ils contiennent (!!). Et devraient les considérer comme des boites-noires (appliances) interconnectées les unes aux autres.
  • Les conteneurs sont construits par les développeurs, et utilisés tels quels partout (ça sent le miracle promis par Java à une certaine époque: « write once, run anywhere »). Partout ça veut dire: en test, dev, et en production.
  • On ne met pas une application à jour, on la redéploie: ça implique une gestion fine des éventuels paramètres de configuration.
  • Ces applications devraient être publiées en entrepôt (docker « registry« ).

Read More

Relevé de conf système Linux avec inxi

inxiUn peu barbare « inxi », mais c’est la commande qui déchire du jour.
En ligne de commande dans son terminal favori, permet d’afficher simplement les caractéristiques d’un Linux (mais personnalisable avec une tonne et 1/2 d’options). Facile pour la jouer « DevOps », on peut attraper une foule d’infos fort utiles sur sa machine libre!
Avec Ubuntu ou Debian, ça s’installe comme ça:

apt-get install inxi

Et après c’est facile à utiliser, selon ce qu’on veut. Par exemple un rendu assez complet des caractéristiques du système cible (Full, avec en plus les informations des repositories actifs), taper en terminal:

 inxi -Fr

Read More